LES OBLIGATIONS DU CONSEILLER EN GESTION DE PATRIMOINE

Entre connaissance, suivi et secret professionnel

Pour résumer

Le métier de conseiller en gestion de patrimoine est complexe et ne peut être pratiqué à la légère :

  • flèche droite

    Des connaissances sont nécessaires pour donner les bons conseils ;

  • flèche droite

    Un suivi des investissements réalisés est obligatoire jusqu’à leur terme ;

  • flèche droite

    Un accompagnement est obligatoire durant pendant 10 ans à la suite du dernier conseil donné ;

  • flèche droite

    Le secret professionnel est de rigueur.

On ne devient pas conseiller à la légère

À compter de votre signature sur sa lettre de mission, le conseiller en gestion de patrimoine est tenu à des obligations quant à son activité de conseil.

J’ai pour habitude de nommer ces obligations la règle des 3 S pour :

  • L’obligation de Service,
  • L’obligation de Suivi,
  • L’obligation de Secret.

Le conseiller doit fournir un conseil adapté à la situation financière et aux objectifs de ses clients.

Un rapport écrit doit être délivré pour que le client puisse avoir tous les éléments nécessaires avant de se lancer dans un investissement, une évolution matrimoniale ou tout montage financier conseillé.

Enfin le conseiller doit informer par écrit, sur support durable, de “manière claire et non trompeuse”, son client des risques juridiques, fiscaux et financiers induits par ses conseils.

Ainsi les conseils donnés à chacun de mes clients sont personnalisés et justifiés. Mes méthodes d’évaluation et de recommandations sont régulièrement auditées par l’Autorité des Marchés Financiers.

L’AMF a notamment pour mission de veiller à la protection de l’épargnant par le double contrôle des intermédiaires et des marchés financiers, en imposant des règles de fonctionnement et en ayant un pouvoir de sanction.

Je rajoute ma petite touche personnelle en intégrant dans cet accompagnement la réactivité – un indépendant travaille lorsque son téléphone sonne – et le souci de votre pleine satisfaction – les commentaires clients sur mes services est ma plus belle récompense.

Lorsque vous faites appel à mes services pour recevoir des conseils et que j’en perçois une rémunération, l’obligation de suivi se déclenche.

Durant les dix années qui suivent la dernière rémunération générée par notre relation commerciale, je me dois de répondre sans frais supplémentaire à vos questions et interrogations sur les placements réalisés ensemble.

Contrairement à un commercial qui peut disparaître après avoir empoché son chèque (et c’est malheureusement bien trop souvent le cas), il y a donc une réelle continuité entre vous et moi dans le temps.

De la même manière qu’un avocat, tout conseiller en gestion de patrimoine se doit de tenir le secret professionnel.

Le conseil que j’apporte à chacun de mes clients est totalement personnalisé et exclusif. Toutes les informations que vous me transmettez sont confidentielles et restent entre vous et moi.

Aujourd’hui, seulement deux organismes sont susceptibles de me relever cette obligation :

À l’inverse vous êtes totalement libres de parler de mes recommandations et de vos placements, voire de recommander mes services à votre entourage.

Un conseiller fiscal fournit des conseils spécifiquement liés aux impôts, tandis qu’un gestionnaire de patrimoine offre des conseils plus complets sur divers aspects de la finance personnelle, y compris la gestion des investissements, la planification de la retraite, et la protection du patrimoine.

Logo de Votre Conseil Patrimoine

Disponible ici et partout ailleurs

© 2022 Tous droits réservés. Mentions légalesPolitique de cookies & Plan du site
Retour en haut