LA RÉMUNÉRATION DU CONSEILLER EN GESTION DE PATRIMOINE

Le juste prix du conseil

Pour résumer

La rémunération d’un conseiller en gestion de patrimoine est :
  • flèche droite

    Proportionnelle à la qualité de votre patrimoine ;

  • flèche droite

    De 0 € pour un dossier peu complexe ;

  • flèche droite

    Établie en amont de toute facturation ;

  • flèche droite

    Partiellement remboursable sous forme de crédit d’impôt.

Parlons peu, parlons argent

Ici nous vous proposons d’aborder en toute transparence un sujet sensible et souvent mythifié : la rémunération du conseiller en gestion de patrimoine.

Très souvent lors de nos premiers échanges, nos clients nous demandent ce que va leur coûter nos conseils. C’est une question légitime, mais qui montre l’appréhension que le service va coûter plus cher que ce qu’il ne va rapporter.

Pourtant, un véritable conseiller est là vous apporter une solution et non pour vous faire perdre votre temps et votre argent.

Si nous exerçons le métier de conseiller en tant qu’indépendants, c’est pour être libre de nos choix de conseil, de leur coût et de leurs résultats financiers.

Pour comprendre comment se rémunère un conseiller nous vous proposons de faire un parallèle avec l’univers de la santé qui est plus commun, donc plus parlant.

Un conseiller patrimonial préconise tel un médecin

Le médecin écoute vos interrogations, vos inquiétudes et leurs origines. Vous expliquez votre situation avec vos mots et lui les écoutera et les comprendra avec le recul et les compétences appropriés. Ensuite il vous délivra son diagnostic ainsi que sa prescription. Vous la suivrez ou non, car c’est votre vie, votre corps, votre santé, votre choix.

En gestion de patrimoine, cela se passe de la même façon, sauf que dans notre cas, le diagnostic s’appelle un audit patrimonial. À sa réception, vous en prenez connaissance, puis vous décidez, en pleine conscience, d’en tenir compte ou non. C’est votre vie, votre patrimoine, votre argent. Nul ne peut ni n’a à vous forcer la main.

Pour la conduite de cet audit, votre conseiller perçoit des honoraires de conseil qui varient en fonction du temps passé sur votre dossier et du niveau d’expertise nécessaire pour pouvoir le traiter. Ces honoraires sont obligatoirement mentionnés dans une lettre de mission préalable à toute intervention.

Souhaitant que le conseil en gestion de patrimoine puisse profiter à chacun et pas seulement aux plus aisés, nous veillons à ce que nos honoraires soient minimes par rapport aux gains liés à nos conseils.

Bien souvent, nous ne facturons pas d’honoraires si votre problématique est usuelle. Ces cas représentent plus de 8 contacts sur 10.

Si votre visite médicale est couverte par la Sécurité Sociale, notre conseil a lui aussi son avantage financier. En effet, dans le cas où l’étude nécessiterait des honoraires, ils sont communément remboursables à hauteur de 50% sous forme de crédit d’impôt. Cela s’explique du fait que notre prestation puisse être considérée comme un service à domicile.

Grâce à cette démarche volontaire, nous optimisons fiscalement vos propres frais nous concernant. C’est plutôt pratique pour votre imposition et votre patrimoine et cela vous offre un avant-goût de notre relation en devenir.

Un conseiller patrimonial pourvoit tel un pharmacien

Une fois que votre médecin vous donne une ordonnance, le pharmacien vous fournit les médicaments avec des conseils sur leur application. Il va commercialiser le médicament à un prix similaire de ses confrères, sur lequel il perçoit une marge de distributeur.

Tout conseiller peut, comme un pharmacien, réaliser le montage préconisé par l’un de ses pairs. Cependant dans un souci de cohérence et d’aisance, on privilégie très généralement d’être suivi par le conseiller à l’origine de la prescription.

La plupart des produits financiers supportent frais d’entrée que le conseiller à l’origine du conseil perçoit en partie ou en totalité tel un apporteur d’affaires. Ces frais peuvent être inclus dans le prix de souscription, ou bien être dus en complément.

Ces frais peuvent être forfaitaires, c’est le cas par exemple pour :

Ou variables, comme par exemple pour :

  • l’assurance-vie,
  • le Plan d’Épargne Retraite,
  • les solutions d’épargne entreprise.

Pour les produits nécessitant un suivi et une analyse régulière afin de vérifier l’adéquation du produit à votre besoin et le faire évoluer si nécessaire, le conseiller perçoit une commission sur encours.

Cela porte notamment sur les :

  • produits assurantiels que l’assurance-vie, le Plan d’Épargne Retraite, les mutuelles et prévoyances,
  • fonds d’investissement.

Cette rémunération est déjà incluse dans les frais de gestion ou les primes d’assurance du produit et ne donne lieu à aucune facturation complémentaire pour votre côté.

Logo de Votre Conseil Patrimoine

Disponible ici et partout ailleurs

© 2022 Tous droits réservés. Mentions légalesPolitique de cookies & Plan du site
Retour en haut